le monolythe /// MAISON BOIS

Ce projet a été travaillé de manière radicale, il s'apparente à un monolithe. Les murs en ossature bois sont recouverts d'une vêture en Duripanel (panneau composite béton - bois) ainsi le volume parait plus lourd et s'ancre davantage sur le site. Des fines lignes verticales très graphiques en mélèze viennent compléter la peau extérieure en lui donnant une texture végétale. Ainsi la construction s'inscrit de façon pérenne dans le paysage - l'architecture rentre dans le monde du vivant *

* L'architecture vivante se patine, il ne s'agit pas de produire un objet figé dans le temps mais de lui laisser la possibilité d'évoluer avec le temps qui passe et ainsi s'inscrire durablement dans son environnement.

Le terrain se caractérise par sa relative planéité. La toiture mono-pente s'ouvrant sur le Sud permet de maximiser l'apport de lumière naturelle par la façade Sud. La Façade Nord quasiment borgne évite, quant à elle, les déperditions thermiques. Les façades Est et Ouest bénéficient d'une bonne protection solaire naturelle par de grands arbres à feuilles caduques à l'Ouest et à l'Est.

Les rapports entre l'intérieur et l'extérieur ont été travaillés de manière minimaliste en privilégiant les grands cadrages paysagés. Ici, la lumière est considérée comme un matériau : la forme et la position des ouvertures se conjuguent pour créer des lieux où la lumière naturelle nourrit l'espace en qualité et en quantité.

  • Commentaires

    Matériaux /// Ossature bois / bardage panneau Duripanel (composite bois-béton), ligne verticales en mélèze / toiture mono-pente zinc (prépatiné noir) / sol béton ciré / … Le mobilier et la cuisine ont été dessiné par Anne Delacourt.

     

    photographies / frenchie Cristogatin + et si architectures

    reportage 'la maison de France 5' émission du 02 février 2011

  • Informations

    Ruy-Montceau (38) 160m2